Jacqueline : Offenbach
Un ouvrage inédit de Jacques Offenbach
Mardi 24 Février 2015
Connaissez vous Jacqueline ?

Livret H.Crémieux et L.Halévy (qui signent Pol D’Arcy) Musique d’Alfred Lange. Ne retournez pas toutes vos archives pour trouver trace d’Albert Lange . Ce compositeur n’existe pas ! C’est un pseudonyme employé par Offenbach pour obéir à de tortueuses réglementations.

Création le 14 octobre 1862 aux Bouffes Parisiens (102 représentations) puis une version allemande en 1871.
Il existe le livret de censure français et une édition de la partition allemande. La partition en français n’a jamais été éditée et le manuscrit semble être perdu.

Aux dernières nouvelles, je crois que Jean-Christophe Keck l’a retrouvé, ce qui n’était pas le cas quand Jean-Marc Choisy, Président de l'Opéra de Barie m'a transmis la partition Allemande et m'a demandé si je voulais bien travailler à reconstituer une version française pour la saison 2015.

Pour la musique, pas de doute, on retrouve la patte d’Offenbach. Pas de folie ici cependant. On est plus proche de l’opéra comique que des folies d’Orphée aux enfers ou de la Vie Parisienne. Mais quel art de la mélodie simple, de la musique qui ne cherche rien d’autre faire plaisir et qui y réussit.

En comparant la version allemande et le livret de censure français, on s’aperçoit bien vite que les deux versions diffèrent. Je ne parle pas des endroits où il faut deux croches à la place d’une noire pour que le texte « colle » mais d’autres différences plus importantes. Dans plusieurs morceaux, il est impossible de mettre le texte français à la place de l’allemand. J’ai donc du, en de nombreux endroits, refaire un texte français différent de celui du livret de censure, en traduisant plus ou moins l’allemand pour pouvoir utiliser la musique.
De même pour le texte parlé :  Là aussi certaines scènes sont complètement différentes. J’ai reconstruit en prenant ce qui était le plus théâtral dans chacune des deux versions.

Dans l’ensemble, les personnages semblent moins fades dans la version allemande. L’intrigue , une petite sœur de celle du Chalet d’Adam (1834), un peu « gentillette » ne peut qu’y gagner.
Jacqueline, une paysanne, a été promise à son cousin Petit Pierre . Celui-ci est parti faire carrière dans l’armée comme lancier. Jacqueline se croit libre d’épouser Grosjean, le maître d’école. Mais Petit Pierre revient et pense tenir sa parole en épousant Jacqueline malgré le peu d’attrait qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Finalement Petit Pierre, plus fin qu’on ne le croirait, comprend la situation et s’efface devant Grosjean. Le Notaire Griffard, sourd comme un pot et la servante Manon complètent la distribution.

Petit Pierre semble nettement plus soudard à l’est du Rhin. J’ai essayé de lui donner un côté paysan qui n’a jamais rien connu d’autre que les vaches et la vie des casernes. Pas méchant mais pas dégrossi. Il ne doit jamais susciter la répulsion du public et ses qualités de cœur le rendent finalement bien sympathique.

Grosjean veut qu’on le reconnaisse en tant qu’intellectuel et aime se faire appeler « Herr Professor». Je ne suis pas certain qu’il fasse un mari très agréable mais il aime Jacqueline et elle l’aime alors….
Griffard n’est nommé que par sa profession (der Amtsschreiber) mais le comique engendré par sa surdité est plus net dans la version française.

Bref, il serait fastidieux d’énumérer toutes les petites différences.

La version qui sera présentée à l'Opéra de Barie en août 2015 est donc une adaptation plutôt qu’une simple traduction.

J’ai voulu mettre ma connaissance des œuvres d’Offenbach au service de Jacqueline et de l'Opéra de Barie en ayant pour guide l’efficacité théâtrale. Offenbach (comme Mozart) était homme de théâtre et prêt à sacrifier sa musique quand elle faisait longueur. Je n’ai pas touché à la musique, mais j’ai voulu que Jacqueline tienne la scène. Nous verrons cet été à Barie si j’ai réussi !


Jean-Louis Guignon



Dates : 11,12,14 et 15 Août 2015 à Barie (33190) France
Pièce jouée durant un spectacle comprenant également : La Bonne d'Enfant (Jacques Offenbach) et Atchi de Frédéric Barbier



Distribution Barie 2015

Jacqueline : Claire Beaudouin
GrosJean : Damien Féral
Petit Pierre : Cyril Fargues
Manon : Brigitte Farges
Le Notaire : Michel Ballan

Mise en scène : Cyril Fargues
Piano : arnaud Oreb
Direction Artistique : Jean-Marc Choisy
Chef de Chant : Micheline Carrère
Costumes : Anne Vergeron
Adaptation Française : Jean-Louis Guignon

Cet ouvrage sera joué tous les soirs (11,12,14 et 15 août 2015) avec "La Bonne d'enfant" de Jacques Offenbach et "Atchi" de Frédéric Barbier.




Jacqueline - Opéra comique en un acte - Jacques Offenbach :




0 commentaire
3 + 3 =
.