Cela va ferrailler dur à  Barie...
Article de INF'OPERETTE
Jeudi 28 Juillet 2011
Cela va ferrailler dur à  Barie, Croquefer y régne sur le festival 2011

Article original : http://operette.forumactif.net/t1015-le-festival-de-l-opera-de-barie-2011#9965


Jean-Marc Choisy et sa troupe nous entraînent dans une bouffonnerie des plus hilarantes cette année et qui en plus n'est pas si souvent jouée : Croquefer. Pour compléter ce programme, un autre opéra-bouffe : Le financier et le savetier et deux saynètes : Les deux choristes de Frédéric Barbier et Le Baiser à  la porte de Charles Lecocq, deux raretés que les festivaliers vont pouvoir déguster cette année. Outre la sympathique troupe, ce cru nous fait le plaisir de retrouver Christian Lara, ténor bien connu des amateurs d'opérette. Si on ajoute que le festival sort des dvds des années précédentes et fait des matinées pour les centres aérées, on ne peut qu'applaudir a toutes ces très bonnes initiatives et s'écrier vive l'Opéra de Barie


Croquefer et Le Financier et le Savetier

Ces deux opéras-bouffes sont des œuvres de la première période de Jacques Offenbach, Le Financier et le Savetier a été créé en 1856 et Croquefer ou le dernier paladin en 1857. Dans Croquefer, outre un univers médiéval des plus cocasses, Jacques Offenbach se rie aussi du grand opéra. Le duo « d'amour » reprend une bonne partie du grand duo des Huguenots de Meyerbeer.


Les Deux Choristes

Cette opérette créée en 1875 à  l'Eldorado fait parti des 65 œuvres lyriques de Frédéric Barbier (1829-1889). Contemporain de Jacques Offenbach et de Charles Lecocq, Frédéric Barbier commence sa carrière avec un opéra-comique en 1 acte à  Bourges en 1852 : Le Mariage de Colombine. Sa carrière parisienne débute trois plus tard au Théâtre Lyrique avec Une nuit à  Séville. Ses œuvres sont maintenant tombées dans l'oubli et louons bien haut l'Opéra de Barie de nous faire redécouvrir ce compositeur.


Le Baiser à  la Porte

Le Baiser à  la Porte est une des toutes premières œuvres de Charles Lecocq. Sur un livret de Jules de la Guette, elle est jouée la première fois en 1864 au Folies-Marigny. A l'époque, cette création passe complètement inaperçue.


Dossier réalisé par Jef
Tous droits réservés.
© INF'OPERETTE et L'Opérette c'est la fête



0 commentaire
4 + 5 =
.