Des opérettes un peu barrées à  Barie
Sud-Ouest Gironde · Barie du 8 août 2011
Lundi 08 Août 2011
Le village va résonner au son des opérettes d'Offenbach pendant cinq représentations. Il y a une semaine, les chanteurs réglaient les derniers détails du spectacle.



Il faut le voir, et surtout l'entendre, pour le croire. à€ quatre jours de leur première représentation, les interprètes de Croquefer, une opérette de Jacques Offenbach, répètent dans un ancien séchoir à  tabac.

Dans le calme de Barie, il faut tendre l'oreille, se rapprocher sans faire de bruit et passer le portail de Jean-Marc Choisy pour pénétrer dans l'univers de la fabrication de l'opéra de Barie. Vendredi après-midi, malgré la lourdeur du temps, les derniers détails de mise en scène, de rythme, de costumes parfois, sont revus sous la houlette du metteur en scène Daniel Darc (non, pas le chanteur). Croquefer sera la pièce maîtresse du spectacle donné pendant cinq soirs : « Cette opérette est un peu surréaliste, elle est drôle et correspond à  un format assez court », explique Jean-Marc Choisy, qui créé l'événement il y a trois ans. Lui qui incarne le personnage de Croquefer se félicite du respect de l'œuvre initiale. « Nous suivons de très près ce qu'à  écrit Offenbach, ajoute Daniel Darc. Seuls quelques clins d'œil discrets sont osés. »

En effet, Cyril Fargues, qui incarne le personnage de Ramasse ta tête, chante à  un moment « Allons à  Barie », en lieu et place d'« Allons à  Paris ». Offenbach aurait apprécié.

Professionnels et amateurs
La troupe qui se produit, une dizaine d'interprètes en tout, réunit professionnels et amateurs. Une synergie qui « fonctionne bien », de l'aveu du metteur en scène. Le travail de préparation les occupe depuis mai : chacun y est allé à  son rythme, d'abord chacun de son côté, mais les répétitions se sont intensifiées depuis.

Un emploi du temps chargé lorsque l'on est informaticien à  Bordeaux, comme Jean-Marc Choisy. « Je passe des week-ends entiers à  faire des recherches, à  construire les décors avec des amis. Les répétitions que l'on fait en ce moment, c'est pendant mes vacances, explique-t-il. Mais tout ça c'est notre plaisir, alors on ne compte pas trop. »

Trois années après son lancement, l'association Opéra de Barie a su attirer les sponsors et les partenariats. Entreprises, subventions… le budget global de l'événement est d'environ 40 000 euros. « D'ailleurs, les réservations sont déjà  importantes, se félicite Jean-Marc Choisy. Beaucoup de spectateurs ont noté la date. » En effet, le rendez-vous est pris.

Pierre Rigo

Gironde · Barie
0 commentaire
5 + 0 =
.