CROQUEFER
ou le dernier des paladins
Jeudi 23 Décembre 2010
Cet été 2011, avec Croquefer, l'une des oeuvres que nous avons retenue pour notre festival à  Barie, nous nous transporterons dans un Moyen-âge revisité avec une très lyrique et très déjantée opérette bouffe dont seul, le maître du genre, Jacques Offenbach avait le secret.

CROQUEFER, chevalier couard et pleutre, est secondé par son fidèle écuyer Boutefeu qui fourmille d'idées toutes aussi incongrues les unes que les autres afin d'empêcher son maître de capituler face à  l'adversaire.


Ces deux personnalités fantasques mais attachantes tentent de défendre un château, maintenant en ruine, qui est la cible depuis vingt trois ans des assauts de leur ennemi juré : Mousse-à -mort.

Ce dernier, un terrible chevalier accompagné de ses six hommes d'armes, bien que n'ayant qu'une jambe, qu'un bras, qu'un œil et plus du tout de langue, inspire la crainte et la terreur à  nos deux compères.

La fille de ce chevalier "incomplet", Fleur de souffre, est prisonnière dans le château enfermée dans un cachot infecte en compagnie des rats et des grenouilles. Son père furieux va forcément vouloir la libérer et en découdre. L'heure est grave ! Il est temps, grand temps, plus que temps que cela se termine comme le dit Croquefer.

Ramasse-ta-tête, jeune neveu de notre châtelain, plein de vigueur et d'enthousiasme, arrive comme une bénédiction pour porter secours à  nos deux compères au moment o๠la situation semblait vraiment devenir désespérée.

Chacun le sait, tout homme a ses faiblesses et Ramasse-ta-tête, même armé de Chiquetaillade, son épée {qui n'est pas un sucre d'orge à  l"absinthe},ne dérogera pas à  la règle et tombera malgré sa détermination rapidement sous le charme de la sulfureuse Fleur de souffre qui use et abuse de ses charmes.

Amour, passion, manipulation, trahison, empoisonnement sont les ingrédients qui échafaudent cette intrigue ubuesque et rocambolesque devenant très vite inextricable.

Par quelle pirouette se terminera cette histoire de fous ?

C'est ce que j'espère vous viendrez découvrir avec nous cet été à  Barie.



Il y a tout dans cet ouvrage en un acte de Jacques Offenbach : des personnages attachants et fantasques, une musique entraînante et gaie, devenant très lyrique et digne d'un grand opéra en milieu d'ouvrage. On s'y amuse follement et les petits comme les grands y trouveront sans aucun doute beaucoup de plaisir.


Distribution :

  • Croquefer - Jean-Marc Choisy
  • Boutefeu - Jean Béghin
  • Fleur de souffre - Valérie Cantard
  • Mousse à  mort - Jean-Claude Coumet
  • Ramasse ta tête - Cyril Fargues

  • Mise en scène - Daniel Darc
  • Piano - Arnaud Oreb


    Les dates : 9,10,12,13,14 août 2011 à  Barie (33190) en plein air à  partir de 19h00

    Journée du 8 août réservée aux enfants des centres aérés de la région.






    Voir aussi l'article sur l'autre opérette Le Financier et le Savetier donnée durant le même spectacle


  • 0 commentaire
    6 + 3 =
    .